trop wow

Pour l'instant, je tiens le rythme. Entre 2 et 3 fois par semaine. Il est vrai que ça n'a pas toujours été le cas. J'ai longtemps vécu l'insistance de P. pour que j'aille à la salle de sport comme une pression arbitraire et un pré-requis obligatoire à la possibilité de désir, de fantasme et de bien-être. Pour soi et dans le couple. Il n'y a pas que les cons qui ne changent pas d'avis. Les porteurs de gras orgueilleux aussi... L'idée de se laisser le choix de ne pas faire du sport à la trentaine trouve des réponses irréfutables dans le quotidien, mais ces réponses exigent apparemment effort et régularité pour que les résultats soient probants.
Bon, c'est plutôt ambiance mousse que tablette de chocolat, mais je ne désespère pas encore.

A propos d'ambiance, je dois avouer qu'il est préférable de ne pas trop y penser. Tu donnes ta carte, tu fonces, tu te changes, tu laisses les Musclorettes et autres divines créatures stéroïdées te passer devant, voire te bousculer d'un revers de l'ongle manicuré. Suffocant, en eaux et débarrassé de quelques 400 kcal, tu te sens parfois mal à l'aise parce qu'on te regarde, faut-il le préciser, de haut. Mais tu t'en fous parce que tu as de la super bonne musique dans ton ipod et que tu es de toutes façons trop crevé pour riposter, ne serait-ce que par un regard légèrement réprobateur. Tu te sens aussi parfois pas très bien mais c'est davantage à cause des effluves de Paco Rabanne mélées à celle de la transpiration. On passera rapidement sur les portes de douches qui ont récemment été installées mais dont le mode d'emploi n'a pas été clairement assimilé en termes de fermeture. Un vrai parcours du combattant. C'est vrai que ça ne remplace pas une bonne partie de tennis mais bon... c'est un moyen sacrément efficace de régulation physique et morale. Notons toutefois que le danger est pour certains waou-clubbers aguerris de systématiquement chercher à "se vider la tête"...

Pour finir, je ne pouvais pas conclure ce post sans citer notre amie Tatora qui, avec sa délicatesse légendaire, sait mettre le(s) doigt(s) là où il faut. L'évidence des choses de la vie se résume en une aternative simple et claire : "Il faut choisir, la bite ou la frite". waou



roisin murphy - overpowered (seamus haji remix)

4 commentaires:

boronali | 18/12/2007 22:31

Mais cela faisait bien longtemps que je n'étais passé par ici, m'ssieur Titi !

Ca vire à l'Equipe ce blog, non ?

Aziz | 07/01/2008 21:21

Ah j'adore ce post et oui Titi tu as raison et ton mai encore plus c est la bite ou la frite lol

je dirais la `beane`ou la poutine au Québec ..

pour ec qui est du gym les gym Queens sont une véritables plaies et puis l,utilisation des stéroïdes ...


Mais bon on fait ça pour nous non ? lol surtout pour le copagnon en fait même si il adoore notre corps imparfait il ne reste que le désir peut croître à la vue des appolons qui pullulent sur certains placnchers de danse ou qui défilent sur l'écran

Courage et bon GYM !!!

titiparis | 11/01/2008 08:39

Merci pour ton soutien Aziz ! Malgré mes jambes flageolleantes, j'étais sur le point de puiser dans mes dernières ressources pour tenter quelques croche-pattes dans les allées du Club Med Gym...

Aziz | 04/02/2008 22:07

Tu sais titi ça vaut pas la peine garde le peu d.energie pour muscler tes jambes `flageollantes` quand tes quadri vont sortir toutes les gym queens en seront jalouses , plus frappant qu'un croche-pied non ? ;-)
bien fait pour leur geules !