and the winner is...


A l'heure où Noël se profile à l'horizon, la sempiternelle question des cadeaux vient se greffer incidieusement sur les branches des sapins. Je me suis donc mis à sérieusement considérer l'option de choisir moi-même mon cadeau. Et pourtant, loin d'en être un, je me suis offert une première victoire sur Stef. Ce match, véritable morceau d'anthologie dans mon histoire sur topspin (pour ne pas dire de ma vie d'adulte) a été particulièrement difficile et accroché. Les choses partaient mal, comme d'habitude, et je me suis vu rapidement mené 5/3 dans le 1er set. L'exploit a essentiellement consisté à ne pas craquer. Le goût de la victoire fut de courte durée et le coup de bûche qui s'en suivit fut bien indigeste. Le score de la revanche était sans appel : défaite 1/6 3/6.
Retour à la normale...

0 commentaires: