AR(GHH)


Franchement, quand je vois ce genre de petit papier rose dans ma boîte aux lettres, je vois rouge !
J'imagine déjà la file d'attente et l'agacement contenu ou non des 18 autres personnes face à l'unique guichet ouvert. J'imagine la séance obligatoire de self-control de 45 minutes minimum calée entre deux rendez-vous. J'imagine le vilipendage collectif dans lequel se déversent la frustration et la nervosité des gens. J'imagine aussi cette délicieuse occasion de profiter des hurlements au téléphone portable dont certains vivent mal la greffe, mais il faut bien l'avouer, à la poste, on ne capte pas tout et la réception est assez aléatoire voire franchement mauvaise. Pour le coup, je n'avais pas imaginé que j'étais con à ce point là. Une fois mon tour arrivé, le guichetier m'explique gentiment que ce papier rose me confirme l'envoi de mon propre recommandé... L'accusé plaide évidemment coupable.

4 commentaires:

PA | 21/12/2007 23:15

Enorme!
J'adore, et cela me rassure aussi...

titiparis | 22/12/2007 03:01

Et encore, tu imagines bien que je ne les raconte pas toutes... :)

lisette | 13/01/2008 16:00

bravo pour ton blog littéraire ! voilà une écriture humoristique qui me plaît beaucoup, ironique aussi, qui est proche de ma prose habituelle (si je fais de la prose et pas des vers). Les vers ça va bien un petit moment, mais le cerveau a besoin d'autres nourritures terrestres. Titi, lui, m'agaçait, quand je le lisais, je préférais le "Glos matou". Ce qui ne m'empêche pas d'adorer les oiseaux !
A bientôt de te lire et gros bisous.

So. | 12/02/2008 12:24

Génial, tu m'as fait beaucoup rire!