plumes



Il y a des horreurs relatives. Il en est probablement de même avec la beauté.
Le plus troublant, c'est lorsque les deux se fondent.
A moins que ce ne soit la recherche de l'un qui mène au second.

1 commentaires:

raph | 10/08/2007 10:08

magnifique photo... et blog tres sympa. La bise frerot...