1 bah

ô mage




photo officielle de nicolas sarkozy président de la république française devant bibliothèque mairies maire bigard bernadette chirac pin-up sexy girl
... »
2 bah

censure



Suite à une longue et intéressante visite sur le blog d'antar, j'ai découvert un lien vers le greatfirewallofchina. Magnifique muraille en effet, puisque j'y ai entré l'url de titi in paris qui s'est avérée être bloquée.
Constat tout simplement révoltant: comment ose-ton censurer ce blog en Chine, source d'information dissidente, bien connue worlwide dans tout l'univers... Je me pose désormais des questions quant au réseau Sarko-Chine-Lagardère-Bouygues !
Sérieux, on ne m'empêchera pas de répèter haut et fort, mais à l'écrit ça donne du bold (gras ou audacieux en français) : Tien-An-Men, répression étudiants, Riz Loc-lac, Gay, zizi... petit de sucroît... Cela dit, on pourra toujours ne pas me lire...
Voilà, le grandparefeumaginotdefrance n'existe pas encore que je sache !

... »
5 bah

ocb



O.C.B. (Odet-Cascadec-Bolloré)
Affiche de droite, réponse du groupe aux rumeurs de liens avec le FN (agence Publicis, 1997)
Affiche de gauche, Zazie pose la question: Tous des anges ? (agence Publicis, 1999)
Affiche du centre, Titi ne comprend pas le rapport entre Bouygues, les armes en Afrique, le BTP, la SFP, le groupe SDV et le Ministère des affaires étrangères, un ami de 20 ans mais de quelques mois et les gens qui affirment qu'ils n'ont eu "aucun lien avec l'état français"... (titi in paris, 2007)
... »
4 bah

a la escuela


Maman passe un exam ce matin. Alors j'emmène Mélo à l'école.
Petite virée dans le monde de l'enfance...
... »
0 bah

stay home


Dialogue tiré du rêve que je viens d'avoir.
Il me dit «ne crois pas des choses fausses».
Je réponds «je crois ce que je veux».
Il rétorque : «à ne pas me croire tu ne m’auras plus».
J'ajoute : «je sais, mais à passer ton temps dans tes fantasmes, tu ne vis déjà plus avec moi».
Réveil.


thomas dybdahl - stay home



... »
4 bah

dessiner la paix


J'attends ma psy dans sa salle d'attente et tombe sur un bouquin que je n'avais encore jamais vu. Dessine-moi la paix est un recueil bouleversant de dessins faits par des mômes d'ex-Yougoslavie.
Je me dis que dessiner est déjà une forme de thérapie et je suis là, confortablement installé, en train de feuilleter l'inimaginable. Syntaxe d'horreur subie et dessinée à travers les yeux de ces enfants. Des données et des inconnues dans cette équation que mon cerveau n'arrive pas à traiter. Les traits, les couleurs, le noir et blanc, les représentations de la guerre et de l'espoir se bousculent pages après pages. Dessiner la paix ou comment ces gosses parviendront à grandir et survivre à ces traumatismes ? Mais je me méfie.
Je connais ma tendance compulsive à l'identification aux victimes, la projection des souffrances des autres sur mon empathie. Je connais aussi ma capacité à passer à autre chose et à oublier. Je m'indigne et sais que je détournerai les yeux ensuite. La porte s'ouvre.
C'est mon tour.
... »
0 bah

much ado about nothing

Ce soir là, c'est une fois sans. Le captivant documentaire d'Arte sur Marylin vient de finir et je file rejoindre Tatora et P. au Duplex. Super cocktail rhum-citron-sucre de canne (x2)...
Mais je ressens tout à travers le prisme de l'age, de l'errance, des artifices, des mondanités, de la lassitude.
C'est marrant ces gens qui parlent très fort avec beaucoup de gestes.
Perso, je préfère les mots et les regards, mais je conçois que ce soit moins grand public, moins vendeur...
Et puis j'ai du mal avec tous ces pantalons taille-basse, ces t-shirts taille-haute, ces polos 12 ans XS et autres déclinaisons un rien ado "je suis toujours la mode mais jamais ma taille".
Pourtant, c'est habituellement un lieu de diversité ici, plus soft, moins agressif. Avec des gens (quelques nanas) qui ressemblent à l'idée que je me fais de ce ceux que je croise dans la (ma) vraie vie et peu de clo(w)nes.
Mais la musique est bien (comme souvent).
Et surtout, Tato semble filer le parfait amour...
... »
3 bah

renouveau



Ménage de printemps et relooking de blog, mais rien d'extrême.
C'est vrai qu'un certain nombre de questions de fond accapare mon cerveau depuis quelques mois.
Et je vois bien qu'il faut surtout entretenir la forme...
Putain ! Cinq ans. C'est paraît bien long vu d'ici. Et je me méfie de toute cette agitation.
J'ai suffisament suivi l'émission-phare de téva pour comprendre aujourd'hui que rien ne sert de courir et que derrière les facettes, il y a pléthore de caries. Lavage et lipossuccion du cerveau en échange de fantasmes d'un French Dream et ponctions morales dans notre moelle épinière.
Je vois bien que derrière Kouchner il y a des Boutin et Ortefeux. Je vois bien que derrière l'opportunisme cynique d'une Miss Dominique, il y a énormément de monde.
J'espère juste que le prochain pot de départ sera bien le 6 mai 2012.

... »
1 bah

les meutes


J + 1
Manifestation a priori pacifique et musciale rue saint Maur (Paris 11).
Il y a une petite quinzaine de manifestants vêtus de drappés colorés.
Ils chantent des sortes de mélodies indiennes, ils tapent des mains et sur des tambourins, limite ambiance Témoins de Jéhova... Ils n'ont pas l'air de casseurs furieux contestant le suffrage universel.
Mais le spectacle ne durera pas: des CRS accourent et les encerclent. Ils sont plus du triple. Les motos, cars et camionnettes de police débarquent à la Starsky et Hutch au croisement de l'avenue de la République. Un passant m'explique que c'est une manif anti-sarko. Un gars avec une caméra sur pied s'installe et filme. Les CRS poussent les 15 manifestants vers un car de police pour contrôler l'identité de chacun. Un des CRS lance: "sans les mains, sans les mains !'. Un des manifestants rétorque: "je n'ai que 14 ans !'
D'autres CRS arrivent en courant et intimident des gamins qui se sont mis en hauteur pour prendre des photos de la scène. Une demi-heure après l'émeute... enfin, l'animation nocturne du petit groupe d'hallucinés, les sirènes continuent d'hurler toutes les 5 minutes.
... »
0 bah

true lies



J'essaie de me faire au choix de 53% de mes compatriotes : Nicolas Sarkozy, président de la ®épublique. Je ne suis vraiment pas à l'aise. Un brin sceptique...
Chronique en images d'un malaise annoncé et de l'ère pré-sarkolithique : ici


... »
0 bah

en suspens(e)

J - 1

La campagne présidentielle est terminée depuis 24 heures.
Il en reste 24 autres avant le résultat. Suspense Hitchcockien...
Difficile de trouver le sommeil sur mon oreille droite...
Quel choix de société va l'emporter ?
A quoi vont ressembler les 5 années à venir ?
Aussi quelques autres questions (sans rapport) qui elles n'auront peut-être pas de réponses d'ici là.
Mais peu d'espoir.



... »