la vie devant soi



Le week-end dernier, mon ami d'enfance m'a vivement conseillé de le lire.
Imprégné de son engouement, j'ai suivi son conseil et ai entamé ce bouquin dont j'avais vaguement mais souvent entendu parler...
Je l'ai dévoré.
J'ai adoré.
J'ai trouvé ce livre magnifique, le propos est limpide, émouvant et pertinent.
Touché en plein dans le mille...
Si ce n'est pas déja fait, je confirme : à lire.




"Pendant longtemps, je n'ai pas su que j'étais arabe parce que personne ne m'insultait."

"Les mômes qui se piquent deviennent tous habitués au bonheur et ça ne pardonne pas, vu que le bonheur est connu pour ses états de manque."

"Quand on est môme, pour être quelqu'un il faut être plusieurs."

"Je n'avais pas le moral et les bonnes choses sont encore mieux quand on a pas le moral."

"Que feriez-vous si vous vous mariez ? Vous auriez de la peine l'un pour l'autre, merde. C'est pour ça que tout le monde se marie."

"Je me suis mis à courir. Ce n'était pas pour me sauver, ça n'existe pas, c'était seulement pour ne plus être là."

'En France, les mineurs sont très protégés et on les met en prison quand personne ne s'en occupe."

'Elle a toujours voulu avoir des enfants mais je vous ai déjà expliqué qu'elle n'était pas équipée pour ça, comme beaucoup de travestites qui ne sont pas de ce côté-là, en règle avec les lois de la nature."

Romain Gary (Emile Ajar)

4 commentaires:

WindWhisperer | 22/02/2007 20:02

Bonjour Titi, ca va? I'm bloghopping today, nice blog you have here, love the Tweetiebird...

Boronali | 23/02/2007 06:14

faut passer à La Promesse de l'Aube du même auteur maintenant ...

Victor Bibies | 23/02/2007 10:18

Incroyable Livre....
D'ailleurs je prefere ceux signés sous le nom d'Ajar...
Sympa ton blog ;o

Katy | 28/02/2007 16:47

Relu encore récemment... pas dans mes habitudes de relire un livre, mais celui-ci sans aucuns doutes aura une troisième fois...