0 bah

abre los ojos



"Abre los ojos..."
Trop de cauchemars.
Enfin trop rapprochés dans le temps. Parfois 5 nuits par semaine.
Ça devient un peu lassant...
Un cauchemar chez moi, c'est aussi long qu'un feuilleton de l'été sur tf1. Un scénario bien ficelé avec en prime tous les détails nécessaires au developpement des intrigues de mon inconscient. Un peu comme Hugo dans "Quatre-vingt treize" qui a besoin de 18 pages recto-verso pour décrire une poignée de porte. Sauf que si je voyais juste des poignées de portes dans mes auto-tortures nocturnes, bah j'en serais pas à écrire ce post à 6h00 un samedi matin et j'aurais pas cette sale gueule de "putain, j'ai trop mal dormi...". L'humeur va bien évidemment avec...

Cet état, c'est un peu la porte ouverte au n'importenawak.
Le cauchemar de cette nuit était bien corsé comme il faut : de l'angoisse (c'est pour ma pomme), de la violence (c'est sur ma pomme), des situations sans queue ni tête (le fameux n'importenawak) et du sexe (évidemment que ce n'est pas pour ma pomme... sinon ça s'appellerait un rêve érotique !) et puis la mort au bout. Clap de fin. La porte de mon subconscient se referme. Net. Le réveil est évidemment pourri et ça, en revanche, c'est pour ma pomme. Non, je ne noircis pas du tout le tableau, je sais que je suis finalement vivant quand j'ouvre les yeux. Un ravissement.
Un peu dégoûté de la programmation quand même.


Fort heureusement:
Dans une semaine, les vacances arrivent.
Dans deux semaines, ma psy revient.
De quoi être rassuré.
Je peux tranquilement retourner me coucher...






leroi - run
... »
0 bah

heureux sport



Je ne suis pas sûr de la raison pour laquelle deux erreurs se sont malencontreusement glissées sur le site d'Eurosport. Ou plutôt, je préfère me dire que ce n'est précisemment pas à cause d'une seule très mauvaise raison...
Venus Williams est bien forfait à l'Us Open 2006, mais sur cette photo c'est sa soeur cadette Serena.
C'est vrai qu'elle a l'air bien triste avec ses yeux rivés sur le sol, sa main qui n'en croit pas sa bouche. Tiens, pareil que moi lorsque, justement, je suis tombé sur cette photo. Mais finalement, c'était ça l'essentiel: nous expliquer que c'est triste d'être forfait à un tournoi du Grand Chelem.
Merci Eurosport, chaîne sportive spécialisée notamment dans la diffusion du tennis et fille spirituelle de tf1. A leur décharge, c'est vrai qu'elles se ressemblent beaucoup (cf. photo ci-dessous) et que finalement, quand on y pense: "Tous les chinois se ressemblent".
Merci aussi pour ce fabuleux sondage dans lequel un blanc notable m'a laissé perplexe: Gaël Monfils, numéro 2 français (derrière Gasquet) et 30ème mondial, est absent des propositions. Invisible et pourtant un peu moins blanc que les autres...
Sérieusement, je ne félicite pas Eurosport pour la récurrence de leurs malencontreux préjugés. J'ose le terme "préjugé" car insinuer qu'ils pourraient être racistes serait bien-sûr proche de la diffamation et tellement injuste pour ces journalistes dont le métier est un sacerdoce. Seulement deux petites erreurs dans une même page pour un si gros risque.
Et au vu des 3 personnes qui lisent mon blog (ok, ok... 2 si je ne me compte pas), ce serait vraiment de la folie !

Serena à droite ou à gauche et inversement pour Venus
... »
0 bah

à gauche en...



Sacrée référence de cinéphile... On est fan d'Edouard Molinaro ou pas.
Personnellement pas, mais ces derniers temps, c'est un peu le leïtmotiv de mon quotidien alors ça m'a y fait penser.
Pas de quoi rire.
Pas habitué à me rendre chaque matin dans le même bâtiment.
Pas de quoi s'énerver.
Pourtant, ce genre de titre de
"bon vaudeville à l'humour bien franchouillard" me fait sourire d'habitude. D'ailleurs, rien qu'à l'évocation d'un titre d'un bon Max Pecas j'aurais plutôt tendance à être (très) bon public. (filmographie de Max Pecas)
C'est vrai, ce qui m'attend à gauche en sortant de cet ascenceur n'est effectivement pas le pire des cauchemars. Mais bon, ce n'est pas non plus un cadeau...

... »
0 bah

cluedo


Tant de questions restent en suspens quant au secret de Tatora.
Où ? Quand ? Pourquoi ? Comment ? Qui ? T'aurais pas une clope ?
Les trois pièces à conviction ci-dessus semblent nous aiguiller sur la piste des péripéties nocturnes de Tato. Et malgré ces indices, je dois avouer que cette affaire me laisse bien perplexe...
A la grande époque, un chandelier m'aurait très rapidement conduit vers un Colonel Moutarde dans le salon. Je côtoyais les plus grands privés et la finesse de mes déductions dissipait tous les doutes et interrogations possibles dans la plus grande admiration de mes confrères.
Mais là, je ne sais plus... Une serviette, une montre, des boucles-clips un peu trop 80s pour ne pas être suspectes... J'en reviens à cette énigme : Mais qui est vraiment Tatora ?
Tato, femme ou enfant ? Ange ou démon ? Sainte ou catin ? Scat ou catho ?
Nul ne saurait répondre précisément tant les mystères drappent cette insaisissable nymphe au secret enfoui on ne sait où... D'autant que l'enquête piétine, depuis la disparition d'un indice "majeur"...


... »
0 bah

fashion-ass

La canicule s'est une fois de plus abattue sur nos pauvres travailleurs spoliés.
Un après-midi de dur labeur au bureau ne saurait être agrémenté de douces rêveries estivales. Enfin un peu de fantaisie "
pour nous, les Hommes" ? Pourquoi pas...
Ci-dessous, un échange passionné de mails inspirés (avec l'aimable autorisation présumée des expéditeurs dont l'idéntité ne sera point révélée. Merci à Tatora pour la photo !) :

Tato: Je ne sais pas trop lequel choisir, il y en a un signé Swarovski qui est pas mal…(N°3)
Cath:
Mon côté classique me pousse davantage vers le 5e... moins "m'as-tu vu"... moins "l'as-tu vu" !

Titi:
Plutôt le 1er pour le côté sensible et sensuel d'un "coeur croisé"...
Leia: Bon, c'est évident que ma préférence va pour le n°3 Chwarquoski!


> cliquer dessus pour agrandir (la photo... idiote !)<
... »
0 bah

ma meilleure amie


Episode XZIIVII
(suite de l' Episode XZIIVI)

L'heure de la réconciliation est enfin venue pour Tat et Cath.
"On a eu chaud..." se diront-elles une fois rabibochées, face à leurs pintes de Kro.
D'autant plus que l'heure joyeuse (ndlr: the happy hour pour les anglophones) , comme son nom l'indique, ne dure pas toute la nuit contrairement à un clitoclean (nldr: clitopropre pour les francophones).
Il m'a donc semblé opportun de leur proposer ma recette-miracle "4 en 1" afin que ces retrouvailles s'opèrent dans des conditions optimales.

Temps de préparation :
0-2 minutes (le temps de se "repoudrer le nez" entre guillemets)

Ingrédients:
1- Une bonne amie pondérée et nuancée
2- Une musique positive pour adoucir les "moeurs"
3- Quelques petites douceurs qui satisfairont gourmands et gourmets
4- Un lieu calme où écoute et sérénité sont de mise


A vous de jouer les filles...


... »
1 bah

fatal basic mortel instinct

Episode XZIIVI

De retour de Paris-Plage et brûlées au 0,71ème degré, Tatora et Catherine décident de passer par le Raidd: "juste pour un coup... à boire... !!" (c'est idiot, mais ça les fait rire).
"Il fait drôlement chaud" se disent-elles. Toutes deux savent bien que le réchauffement de la planète est responsable de ces températures follement caniculaires. Les gouttes perlent sur le blanc visage de Catherine et le Raidd est encore loin (nldr: 30 mètres). Alors que Tato aperçoit un quarantenaire tunisien chauve et bedonnant passer sur l'autre trottoir, Cath plonge sa main dans le panier de son amie et lui chaparde discrètement son dernier clitoclean. Mais Tatora se rend compte aussitôt du larcin dont elle est victime "à son insu" entre guillements et ne supporte guère cette impardonnable trahison: "Tu as bafoué notre amitié et tu n'es qu'une sale petite voleuse diaphane éhontée !" Vexée, Catherine ne supporte l'injure et se justifie: "Peut-être, mais c'était méga urgentissime et tu n'es qu'une pauv' poufiasse mal satisfaite sexuellement parlant". Malgré la chaleur accablante, un silence glacial s'installe... "Il n'y a que la vérité qui blesse" se dit Tatora en elle-même dans sa tête. Et là, c'est le drame...
Tato vit très mal ce terrible affront, et, plus tigresse que jamais, se laisse aller à la plus soudaine
des violences pour tenter, peut-être, d'échapper à sa condition....


... »
0 bah

ping in the rain



plutot... ping in the rain ?



ou bien... pain in the ping ?

... »
0 bah

addiction

Le stress d'une journée de taff. Enfin à la maison.
Enfin un peu de réconfort... ma dose.
Vite.





... »
2 bah

from majorque

El flor de su secreto...
Tatora, si secrète, est pleine, entre autres, de talents cachés...
Ici la danseuse flamenco étincellante qui ronfle en elle s'éveille sur les accords d'une guitare majorquine endiablée...

Et merci pour cette carte postale bien mystérieuse...


... »
0 bah

l'autre (au) café


Non Tatora, c'est Libé...
Tout le monde ne lit pas
Courrier international.

... »